Google Brain

Google Brain

Le cerveau de Google ?

Google Brain a créé 2 intelligences artificielles qui ont développé leur propre algorithme cryptographique pour protéger leurs messages d’une 3ème IA, qui essayait d’élaborer sa propre méthode pour briser le crypto généré par l’IA. L’étude est une réussite : les deux premières IA ont appris à communiquer en toute sécurité à partir de zéro. À noter que les IA n’ont pas reçu d’instruction concernant la méthode ou les techniques de cryptographie à utiliser.

Google Brain

Que dit Wikipedia à propos de Google Brain :

Google Brain est un projet de recherche d’apprentissage en profondeur (deep learning) conduit par Google.

Le projet “Google Brain” a commencé en 2011 comme une collaboration de recherche à temps partiel entre le fellow Google Jeffrey Dean, le chercheur Google Greg Corrado et le professeur de l’Université de Stanford Andrew Ng. Ng était intéressé depuis 2006 par l’utilisation de l’apprentissage en profondeur pour faire progresser l’intelligence artificielle, et en 2011 il avait commencé à collaborer avec Dean et Corrado pour construire un système logiciel d’apprentissage en profondeur à grande échelle, DistBelief, sur l’infrastructure du cloud computing de Google. En 2013, Andrew Ng a quitté Google pour fonder la startup Coursera, une compagnie offrant de la formation en ligne, puis en 2014, il est devenu le chef du groupe d’intelligence artificielle de Baidu.

Le projet est devenu une réussite du projet Google X. Astro Teller a dit que le projet avait payé pour la totalité du coût de Google X.

google-x

En juin 2012, le New York Times a rapporté qu’un groupe de 16 000 ordinateurs imitant certains aspects de l’activité du cerveau humain avait réussi à apprendre à reconnaître un chat sur la base de 10 millions d’images numériques de chats provenant de vidéos YouTube. L’histoire a également été couverte par la National Public Radio et SmartPlanet (en).

Google Brain Cat

En mars 2013, Google a embauché Geoffrey Hinton, un chercheur de pointe dans le domaine de l’apprentissage en profondeur, et a acquis la société DNNResearch Inc. dirigée par Hinton. Hinton a dit qu’il partagerait son temps entre sa future recherche universitaire et son travail chez Google. Le 26 janvier 2014, plusieurs organes de presse ont déclaré que Google avait acheté DeepMind Technologies pour un montant non divulgué. Plus tard, des analystes ont annoncé que la société avait été acquise pour 400 millions de £ (650M $ USD / € 486m). Des rapports ultérieurs ont estimé que le prix d’achat s’élevait à plus de 500 millions de £.

Utilisation dans les produits de Google

La technologie du projet est actuellement utilisée dans le système de reconnaissance vocale du système d’exploitation Android, la recherche de photos de Google+ et les recommandations vidéos de YouTube.

Couverture médiatique

Le projet Google Brain a reçu une couverture médiatique importante dans Wired Magazine, le New York Times, Technology Review, National Public Radio et Big Think.

© Wikipedia

Utilisation dans le domaine de la cryptographie

Un article très intéressant disponible ici : https://arstechnica.co.uk/information-technology/2016/10/google-ai-neural-network-cryptography/ avec des copies d’écran pour les crypto-geek.

alice-bob-eve-diagram

bob-eve-google-errors

Et une question fondamentale en conclusion :

In conclusion, the researchers—Martín Abadi and David G. Andersen—said that neural networks can indeed learn to protect their communications, just by telling Alice to value secrecy above all else—and importantly, that secrecy can be obtained without prescribing a certain set of cryptographic algorithms.

En clair, une intelligence artificielle pourrait apprendre à protéger ses communications.

Imaginons maintenant que l’intelligence artificielle apprenne à protéger ses communications de Google…